Copenhague : 3 jours en solo dans la capitale danoise

Cette semaine je suis repartie en voyage pour découvrir Copenhague avant que le froid ne s’installe. J’ai choisi la destination un peu sur un coup de tête et comme toujours un peu au dernier moment. J’ai profité de 2 jours complets pour parcourir la ville. Je vous emmène avec moi pour une visite haute en couleur.

Ma soif de voyages étant insatiable, je suis repartie pour un nouveau city trip de 3 jours à Copenhague et pour la troisième fois en solo. La météo s’annonçait désastreuse, mais comme toujours j’ai de la chance à ce niveau et je n’ai pas sorti une fois mon parapluie. J’ai décidé pour cette fois de partir mercredi soir et revenir samedi matin tôt pour avoir 2 jours complets afin de ne pas courir pour rejoindre les aéroports.

L’art de vivre danois

J’ai logé chez l’habitant

Je vous en avais déjà parlé lors de mon premier voyage à Londres, lorsque je voyage seule, j’aime prendre une chambre privée chez l’habitant pour être davantage immergée dans la culture locale. Cette fois-ci j’étais chez Mette, une avocate mère célibataire qui vit avec ses 2 enfants dans un quartier traditionnel à 7 min à pied du centre-ville .

La maison était typique des maisons scandinaves ; étroite sur 3 étages à la façade rose et une déco digne d’un catalogue Ikea. J’ai vraiment été très bien reçue, et force de l’habitude, je me suis calée sur les horaires de la famille pour pouvoir être un peu avec eux le soir, discuter et travailler mon anglais.

Pour les voyageurs solo, qui ont envie du confort autre que les auberges de jeunesse, je trouve que cette solution est vraiment idéale. Économiquement c’est aussi très avantageux puisque j’ai loué la chambre pour 40 euros environs

P1010926.jpg

Ici la rue où j’étais logée chez Mette dans une maison typiquement danoise, ici à droite, en rose

Les danois, hermétiques au froid ?

Connaissant déjà Amsterdam et Bruxelles pour y être allée plusieurs fois, notamment lorsque je vivais à Lille, j’y ai retrouvé un peu le même style de vie. L’hiver approchant, il fait nuit dès 16h30. Par conséquent, les gens rentrent tôt chez eux. J’ai aussi remarqué que la ville commence réellement à vivre à partir de 14-15h. Les gens se retrouvent dans les cafés,  mangent sur le pouce dans l’après-midi et rentrent tôt chez eux. En même temps, vu le froid qu’il fait à la nuit tombée, je les comprends parfaitement !

En danois, cet art de vivre s’appelle le « hygge » (prononcé hu-gueux). Ce concept est inné chez les danois : passer des moments privilégiés avec ses proches, se lover dans un plaid avec une tasse de thé, décorer son appartement de bougies et autres sources lumineuses… sont autant de détails qui aident à mieux passer l’hiver. C’est aussi là que le très réputé design danois prend tout son sens.

Lorsque j’étais dans ma famille, j’ai compris rapidement cette philosophie. La famille se retrouve vers 18h à la maison et dine sur le canapé du salon vers 19h. A 20h-21h, pour toute la famille c’est extinction des feux puisque la journée recommence le lendemain dès 6h du matin.

Autre chose plutôt agréable, comme beaucoup de pays scandinaves, la culture du vélo est omniprésente. Si vous avez l’occasion, louez une vélo pour arpenter la ville. Personnellement je préfère être à pied car il est plus facile pour moi de m’arrêter pour faire de la photo ou poster sur les réseaux sociaux sans gêner la circulation.

A voir, à faire …

Copenhague est une capitale à taille humaine où l’on peut faire quasi tout le centre-ville à pied. J’ai marché en moyenne 12 km par jour, sur un rythme peu soutenu. Je me suis beaucoup laissée portée par la ville sans avoir de réel but.

J’avais lu dans les guides que Copenhague était une ville dont le taux de criminalité était très faible. Pourtant, dès le premier jour et la première heure, je me suis aventurée dans une petite rue seule pour gagner du temps et un « cher monsieur » (vous sentez l’ironie ?)  a jugé bon de se servir dans mon sac à dos en me prenant mon porte-feuille avec mon argent, ma carte bancaire et ma carte d’identité. Une fois ce soucis réglé, j’ai pu profité de mon séjour avec encore plus de prudence que d’habitude.

Quartier Nyhavn

Quartier emblématique de Copenhague, Nyhavn est un canal au centre de Copenhague dont le nom signifie « nouveau port ». Plutôt touristique, le quartier vaut le détour pour ses maisons typiques de couleurs vives.
Pour s’y rendre : pas de métro à proximité, le mieux est d’y aller à pied ou à vélo.

P1010911P1010912P1010894 copieP1010971P1010915

La capitale regorge de nombreux parcs où j’ai pu flâner avec plaisir. Même si le temps était un peu gris et humide, les couleurs de l’automne était magnifiques et propices à la photo.

Je vous recommande de faire un tour au Château Rosenborg, vieil édifice de l’époque Renaissance. Copenhague est aussi une des plus vieille monarchie au monde, la famille royale possède une résidence en centre-ville dont l’architecture vaut le coup d’œil : Amalienborg.

P1010995

P1010986P1010933P1010930P1010927

Faites aussi un détour pour observer la classique Petite Sirène. Je vous conseille de faire le tour de la Citadelle pour redescendre par la rue Bordergade. Ce quartier très particulier, est composé de petites maisons orangées, anciennes demeures de pêcheurs. P1010873P1010883P1010922P1010871

Les serres du jardin botanique

Si vous avez envie de vous réchauffer, les serres du jardin botanique sont idéales. Elles sont gratuites et totalement dépaysantes.

P101093620171110_11472820171110_114907P101094420171110_12010520171110_114418

Les rues au charme nordique

Comme je vous le disais plus haut, la ville est très accessible, car à taille humaine. Elle possède le charme des vieilles villes européennes avec ses pavés et ses petites ruelles. Le quartier idéal pour flâner est celui d’Indre By.

P1010977P1010978P1010965P1010966

IMG_20171110_121311_937P1010917

Les vitrines des magasins

Noël approchant à grand pas, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai photographié les vitrines. Les danois apportent un grand soin à la déco de leurs boutiques et encore une fois, le design est très présent.

P1020005(1)P1020006(1)20171110_15142320171110_15243420171110_15293620171110_17051420171109_153906P1010918

Tivoli,vieux parc d’attraction

J’aurai tellement aimé pouvoir vous montrer ce lieu totalement atypique, mais ça été ma plus grande déception du voyage, c’était fermé car ils installaient les décos de Noël.

Tivoli est un des plus vieux parc d’attraction au monde. Situé en centre-ville, il est aussi l’un des plus visités. Très atypique, il accueille des manèges à l’ancienne, des animations et des concerts. L’entrée est de 200 couronnes (près de 24€) et il faut payer ensuite pour monter sur les manèges. Le coût est assez élevé mais je conseille vraiment d’y faire un tour.

J’ai pioché sur le compte Instagram de Tivoli quelques photos pour vous montrer ce que j’ai raté. 😦

 

Atypique : Christiana

Ce quartier est totalement inédit puisqu’il s’agit d’un quartier hippie auto-géré depuis les années 70. Ici, le concept de liberté est érigé comme art de vivre depuis près de 45 ans.

Situé dans une ancienne caserne désaffectée, la notion de propriété privée n’existe pas, c’est la communauté qui dispose des habitations. La drogue dure, le port d’arme, les voitures, la violence et le vol y sont interdits. En revanche, la consommation de drogue douce, notamment le cannabis se fait librement.

Personnellement, après mon épisode de porte-feuille volé et le fait que je sois seule, je n’ai pas osé aller là bas, de plus les photos y sont interdites donc du coup, j’ai passé mon tour.

Et on mange quoi ?

Comme à chaque fois que je voyage, je suis tellement absorbée par la découverte que je ne ressens pas la faim. J’ai quand même arpenté les spots food pour découvrir les spécialités et vous ramener mes meilleures adresses.

Copenhaguen Street Food Market : grand marché couvert où cohabitent une multitude de food trucks à prix très abordable. Le concept est plutôt convivial car on mange sur de grandes tables et on fait connaissance avec son voisin.

P101090920171109_141356

Torvehallerne : marché couvert en 2 partie dont une qui propose pas mal de stands de street food.

20171110_12233320171110_122442P101095020171110_12283620171110_122916P101094920171110_122450

Meyers Bageri : boulangerie de folie, prenez un cinnamon rolls, c’est la spécialité. Je n’en ai jamais mangé des aussi bons. J’y suis allée tous les jours, et le dernier jour la vendeuse m’a offert plusieurs trucs dont j’ai oublié le nom.
Store Kongensgade 46, 1264 Kobenhavn

P1010928P1020012P1020011

California Kitchen pour déjeuner à la mode californienne avec burger, bouddha bowl…
Norrebrogade 12, 2200 Kobenhavn

Cafe Mahalle : super café très cosy où je me suis mise à l’abri le temps d’une petite pluie
Birkegade 6, 22000 Kobenhavn

Big Apple Juice Bar : pour prendre un jus de fruits frais pressé à froid
Fiolstraede 18, 1171 Kobenhavn

Cafe Norden Aps : pour un brunch sain
Ostergade 61, 1100 Kobenhavn

The Union Kitchen : adresse remplie de locaux et plutôt huppée, la carte des cocktails était pas mal, le plat peu copieux mais super bon
Store Strandstraede 21, 1255 Kobenhavn

Café Baryl : Arhusgade 78, Kobenhavn 2100

P1010996P1020018P1010982P101090420171109_122523P1010924P101096120171110_142250P1010963

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s