Vietnam en solo : le Nord en 3 étapes

J’écris cet article avec beaucoup de retard. Nous sommes déjà en août et voilà plusieurs mois que j’ai repris le rythme parisien métro boulot dodo à rêver de ma prochaine destination. Mais je n’ai pas oublié de vous partager le reste de mon voyage. J’ai aussi assez de recul pour vous dire que j’ai vraiment préféré l’authenticité et les paysages du Nord, bien que les plages du Sud m’ont aussi beaucoup plus. Je vous partage dans cet article, les 3 étapes que j’ai faite sur mes 10 jours dans le Nord. 

Île de Cat Ba : 2 jours pour apercevoir la baie d’Halong

Après avoir passer les 2 premiers jours de mon voyage en ville, la fatigue et le jetlag m’ont rapidement donné envie de quitter Hanoï. J’ai donc décidé de commencer par l’île de Cat Ba au sud de la Baie d’Halong puisque la météo était plutôt clémente contrairement aux autres jours de la semaine.

Pourquoi choisir l’île de Cat Ba ?

Personnellement j’ai longuement hésité à choisir le lieu pour faire une croisière sur la baie d’Halong. Plus je voyage, plus les sites très touristiques me font freiner. J’ai un souvenir horrible des chutes du Niagara et du coup je ne voulais pas que ça me gâche mon voyage.

En préparant mon trip, j’avais pas mal lu que l‘île de Cat Ba était tout aussi belle que la Baie d’Halong, beaucoup moins chère et surtout un peu plus authentique. J’ai donc choisi de passer 2 demi-journées (pour le trajet aller/retour) et 1 journée pour y faire une croisière.CatBaP1030407CatBa3CatBa2

Je suis partie avec la compagnie Cat Ba Express pour 620 000 dongs (20€) aller/retour. Je vous conseille de vous présenter à l’agence la veille, au plus tard, pour réserver vos billets. Le bus est de qualité, ponctuel et vous avez même des petits biscuits et une bouteille d’eau compris dans le voyage, ainsi que la traversée en bateau.

J’avais pris l’aller retour de suite mais sachez que vous pouvez ne prendre que l’aller et voir plus tard pour le retour. Chose que je ne savais pas, mais il est possible de faire un Cat Ba / Sapa direct en bus de nuit (notamment pour éviter comme moi de repasser par Hanoï)

Quoi voir / faire ?

La croisière

Evidemment, on va sur l’île de Cat Ba principalement pour la croisière dans la baie de Lan Ha et Halong. En dehors de croisière, il n’y a pas grand chose à faire, ne prévoyez pas trop de temps, c’est assez calme.

Pour trouver votre bonheur, ça sera vraiment facile. Sur le port vous aurez l’embarra du choix, au niveau des auberges de jeunesse, des hôtels également. Je tiens néanmoins à vous mettre en garde sur les formules et les prix. En croisant d’autres touristes, on s’est vraiment compte qu’il y avait du simple au triple niveau tarif pour des prestations qui sont pas toujours à la hauteur.

Après un petit benchmark, j’ai choisi de prendre celle proposée par mon homestay pour 280 000 dongs (15€) vous passerez la journée sur le bateau avec au programme : un départ à 8h direction la baie en passant par le village flottant de pêcheurs, une sortie kayak au milieu de la nature (petit bémol le lieu du kayaking est fermé, on tourne un peu en rond mais c’est vraiment beau et idéal pour des photos), un déjeuner très copieux et très bon, un stop sur une mini plage pour faire un plongeon, un stop d’une heure sur Monkey Island et un retour vers 15h.

Mon avis : j’ai trouvé qu’une journée était un peu long au final et 1/2 journée aurait largement suffit. Même si les paysages sont magnifiques, c’est un peu redondant finalement. Il faut aussi savoir que 90% de l’année le temps le site est brumeux et pluvieux. J’ai eu une chance inouï c’est que le matin le temps était couvert mais lors de la sortie kayak, le soleil était au RDV.CatBaCatBa3CatBaP1030381CatBaP1030389CatBaP1030407CarBaP1030403

Louer un scooter et faire le tour de l’île

Je regrette un peu de ne pas avoir profiter de ma première demi-journée pour louer un scooter et faire le tour de l’île, notamment pour aller sur les hauteurs. Je vous avoue que au tout début l’idée de conduire un scoot seule, me faisait pas mal peur alors que par la suite, j’ai fait tout mon séjour en 2 roues, le meilleur moyen pour se déplacer au final. Mais si vous arrivez en fin de matinée et que vous prévoyez le lendemain pour faire la croisière, foncez.

Où dormir ?

J’ai logé dans un homestay un peu en retrait du centre-ville et vraiment le lieu était hyper reposant, hyper propre et la famille plutôt accueillante. Je vous partage le lien booking de ma chambre. Elle était composée de 2 lits de 2 places comme dans beaucoup de chambre que j’ai pu réserver, donc autant vous dire que seule, j’étais comme une princesse. Autre chose que j’ai apprécié, qui parait bête, mais au Vietnam c’est plutôt rare, il y avait une cabine de douche ! Le petit déjeuner est aussi sympa avec des sortes de pancakes frits avec des fruits et un café super bon comme ils savent le faire au Vietnam. Bref en 1 mot, je vous le recommande fortement.

Où manger ?

Etant restée peu de temps sur l’île, je n’ai pas eu le temps de tester multitudes d’adresses. Néanmoins, avec les 2 français avec qui j’ai partagé une partie de voyage, nous avons passé une soirée vraiment sympa sur le rooftop Mona. Il faut demander le dernier étage et là vous avez une vue sur tout le port. Au menu du classique Viet, mais aussi des cocktails et nous avions eu le droit à un petit concert guitare voix. L’endroit est rempli de backpackers avec une ambiance jeune, pour passer une soirée c’est vraiment sympa.

Sapa : trecker avec les Hmong

20190330_172150SAPAFillettes

Mon expérience

Je crois que Sapa a été mon coup de coeur ultime de tout mon voyage sur le plan humain. Je ne saurai vous décrire ce que j’ai vécu au fond de mon coeur. Cette expérience m’a énormément marquée et je crois même un peu changée. J’ai vécu ce que je suis venue chercher en voyageant au Vietnam : le contact humain, l’authenticité et le défi.

J’ai choisi de passer 2 jours pour pouvoir partir dans les montagnes et dormir chez l’habitant. C’est en fouillant sur les réseaux sociaux que j‘ai trouvé le contact de Mama VuVu, une Hmong d’une 50aine d’années (je crois) qui vit à Lao Cai à 14 km du centre de Sapa.SAPAMamaSAPAMama2Mon souhait était de parcourir ces montagnes mais surtout d’être loin des sites touristiques et de prendre des chemins qu’elle seule connait. Et bien, mes souhaits ont été exaucés. Mama est venue me chercher à mon homestay où j’ai passé une première nuit. Nous avons ensuite arpenté les montagnes en direction de sa maison plantée au milieu des rizières où elle vit avec mari, enfants, petits-enfants et animaux.

Je vous avouerai que c’était la première fois pour moi que je partais avec mon petit sac à dos seule à suivre cette femme qui monte ces chemins escarpés. Je ne savais pas vraiment où j’allais, si c’était loin, si c’était dur… je n’ai fait que marcher, marcher encore… à tel point que j’ai fait ces 14 km avec de belles côtes en seulement 4h à peine (au lieu d’une bonne journée d’après Mama). Je me suis sentie tellement libre. Mama parle anglais, un anglais basique, qu’elle a appris avec les touristes. Elle est curieuse, on peut discuter avec elle et elle adore montrer son mode de vie.

Une fois arrivée, je découvre sa maison sans grand confort, sans prétention. Il y a un toit de tôle, du béton au sol et un grand feu au milieu de la pièce qui fait office de cuisine et de chauffage. La salle de bain a heureusement un toilette et une douchette.

Après une bonne sieste, Mama et son mari ont partagé leur dîner avec moi. J’étais extrêmement touchée de leur accueil, tellement en décalage avec ma vie parisienne. Ces gens n’ont pas grand chose, les enfants font des km à pied pour aller à l’école et pourtant j’ai été accueillie comme une des leurs.

Bref, je n’aurai pas assez de mots pour décrire cette expérience incroyable que je recommande vivement à celui qui vient voyager au Vietnam.

Contact pour joindre Mama : elle est disponible uniquement en messenger Facebook que je vous donne ici. Elle s’exprime principalement en messages vocaux car peu à l’aise à l’écrit. Vous pouvez la contacter la veille et lui indiquer le nombre de participants ainsi que le nom du lieu où vous logez pour qu’elle vienne vous retrouver (à pied).P1030523P1030520P1030518SAPACafeSAPAPlantesGrassesP1030491SapaLacSAPARizieresSAPAvillageSAPAchiot

A voir / faire

En ayant, finalement, qu’une journée et demi, il a fallu faire des choix. Après ma nuit chez Mama je reprenais le bus à 7h pour partir sur Tam Coc. Je vous conseille de prévoir 3 jours à Sapa pour profiter pleinement de ce petit coin de paradis, notamment pour monter au lieu emblématique de Sapa : le Fansipan.

Situé à 10 km du centre de Sapa, on l’appelle le toit de l’Indochine car il s’agit du sommet le plus haut du Vietnam avec une hauteur de plus de 3 000 mètres.

Pour monter, plusieurs options s’offriront à vous : la moto en location, le taxi ou le téléphérique ou encore à pied pour les plus sportifs. Les prix ne sont évidemment pas les mêmes, la condition physique également. Je vous conseille ce site, si vous voulez plus de renseignements. Des photos que j’ai vu d’autres voyageurs, le site es† assez extraordinaire et la vue fascinante, c’est un peu mon regret de ce voyage.

J’ai eu aussi beaucoup de retour de voyageurs qui n’ont pas du tout aimé Sapa pour le côté très touristique et parfois oppressant des habitants qui en font un business. Si vous voulez apprécier cette expérience, surtout ne restez pas dans le centre, prenez les chemins de montagne, éloignez vous et surtout, négociez tout, absolument tout.

Tam Coc : la baie d’Halong terrestre

Autre coup de coeur de ce voyage : Tam Coc. J’y ai passé vraiment trop peu de temps, notamment à cause de mon trajet depuis Sapa (il a fallu que je repasse par Hanoï pour ensuite redescendre sur Tam Coc).

Mais s’il y a une chose que je vous recommande, c’est de louer un scooter et visiter la campagne autour, les paysages sont incroyables. N’ayez pas peur de vous aventurer dans les petites villages, de manière générale la route est plate et plutôt en bon état. En ayant passé qu’une seule journée complète je n’ai pas tellement de recommandation à vous faire en termes de visite, les guides vous conseillerons mieux que moi.

J’ai logé dans un vrai petit paradis où la patronne était la personne la plus gentille que j’ai rencontré au Nord (à part Mama). Je vous recommande vivement son auberge. Elle propose des chambres partagées et des chambres lits doubles avec petit déjeuner.
Voici le lien booking : lien. Vous pourrez également lui louer des scooters et vous êtes à 2 pas de la rue principale avec tous les restau ainsi que les arrêts de bus.

P1030616P1030618TamCoc3TamCoc2TamCocBrouillardTamCoCBarqueTamCocVueTamCoc

Et aussi …

En 3 semaines, je ne le redis jamais assez, il a fallu que je fasse des choix. Je vous recommande vivement de prendre 3 jours minimum pour faire la boucle Ha Giang en moto avec chauffeurs (notamment pour ne pas avoir de soucis avec la Police, puisque la conduite au Vietnam est interdite, même avec un permis international, les chauffeurs vous aideront à passer le barrage de Police).
J’ai croisé beaucoup de voyageurs qui venaient au Vietnam uniquement pour cette région. Elle est peu touristique et les paysages sont à couper le souffle : rizière, montagnes, chutes d’eau…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s